Prospective Pays de Morlaix 2030

Le Pays de Morlaix va devoir faire face à des enjeux importants dans l’avenir. Les mutations de société liées à la crise économique et écologique, l’évolution de la structure démographique avec le vieillissement de la population, les difficultés concernant l’attractivité du Pays pour les jeunes actifs en complémentarité du développement des territoires voisins, notamment la métropole brestoise, appellent les acteurs du Pays de Morlaix à se réunir pour définir une vision collective et partagée du territoire que l’on souhaite pour le moyen et long terme.

Le GIP Pays de Morlaix porte la démarche prospective et il en a confié la mise en œuvre au Conseil de développement. Le Conseil de Développement sera accompagné du cabinet Futurouest. Ce cabinet a une grande maitrise de la méthodologie prospective et il connait très bien le territoire pour avoir accompagné la Communauté de Commune du pays Léonard dans l’élaboration de son Agenda 21. Guy Pagnard son directeur, sera notre interlocuteur principal.

Qu’est-ce qu’une démarche prospective ?

La démarche prospective repose sur l’idée que l’avenir n’est pas prédéterminé mais qu’il est construit par les acteurs locaux eux mêmes.
La prospective ne vise pas à deviner l’avenir mais à aider à le construire. Elle est amenée à analyser la situation territoriale, à imaginer ses futurs possibles, à identifier les enjeux cruciaux pour son avenir et à concevoir les actions qu’il faudra déployer pour assurer un développement soutenable et désiré. Il s’agit de conduire les premiers temps de la démarche afin de construire ultérieurement dans les différents cadres décisionnels les actions à déployer pour 2020.

Quelle méthode ?

La prospective se déroule en 3 phases :

I. Une phase de diagnostic territorial partagé : Un recueil d’informations objectives et de perceptions subjectives sera réalisé auprès des acteurs du territoire. De décembre 2011 à mars 2012.

II. Une phase de prospective : Un groupe exploratoire d’une vingtaine de personnes aura pour mission de dégager, hiérarchiser les facteurs susceptibles d’impacter l’évolution de l’attractivité du Pays de Morlaix à l’horizon 2030 sous forme de scénarios contrastés.

III. Une phase de restitution : Les scénarios seront présentés aux acteurs du territoire, avec pour objectif de débattre et d’imaginer les propositions à mettre en œuvre en fonction de l’avenir que nous souhaitons. En septembre 2012.

Cette démarche se veut participative afin d’assurer une représentation de la diversité de notre territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *