Pôle d’Économie du Patrimoine

Pour valoriser son patrimoine, le Pays de Morlaix a souhaité travailler conjointement sur l’élaboration d’un Pôle d’Economie du Patrimoine (PEP) et d’un Pays d’art et d’histoire (PAH). En janvier 2002, un comité interministériel a désigné le Pays de Morlaix comme territoire pilote pour expérimenter la mise en oeuvre de ces deux procédures.

Les PEP sont des projets de développement global durable s’appuyant sur le patrimoine. Ils se développent à partir de trois éléments de base :

1. un territoire cohérent pouvant être délimité de plusieurs manières : une entité géographique ou historique reconnue, une zone d’échange ou d’activité économique, une zone d’influence économique, historique ou culturelle

2. un thème patrimonial fédérateur, le patrimoine étant envisagé de manière large

3. une dimension fondamentale de développement.

Le Pays de Morlaix a choisi d’axer le PEP sur le lin. Cette plante qui a fait la richesse économique et patrimoniale du Pays du XVe au XVIIIe siècle peut être encore aujourd’hui source de renouveau économique.

Ainsi, l’articulation entre les deux dispositifs se fait de la manière suivante :

– le rôle du PAH est d’exprimer de manière pédagogique l’identité du Pays de Morlaix à travers la présentation, l’interprétation et la mise en perspective de son patrimoine.

– le rôle du PEP est d’organiser à partir d’un segment de patrimoine (bâti, naturel, immatériel…) du Pays de Morlaix, une dynamique de développement culturel, touristique, économique et éducative en cohérence avec la stratégie globale du Pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *