Panoramas# facteur d’attractivité du Pays de Morlaix

visuel panoramas 16Cette semaine, le 16ème festival Panoramas attire une nouvelle fois des milliers de spectateurs en provenance de toute la France. Cet événement, aujourd’hui majeur dans le paysage musical francais, offre à notre territoire un atout prépondérant pour contribuer à l’attractivité du Pays auprès des jeunes et battre en brèche les a priori souvent véhiculés par notre société à l’égard de sa jeunesse.

 

Un tel événement est tout sauf un événement refermé sur lui même, il est au contraire interdisciplinaire : musique, théâtre, danse, cinéma, spectacle jeune public, arts plastiques, street golf. Il est également intergénérationel. Si les festivaliers sont généralement jeunes, on voit tous les âges parmi le public et surtout parmi les nombreux bénévoles qui font vivre le festival. Au moment où la crise fait craindre une opposition des générations, un tel événement unit dans un même projet des diversités de générations et de populations qui ne se seraient pas croisées ailleurs.

 

Cet événement nous révèle d’autres facettes sur notre jeunesse :

  • Elle est d’abord entreprenante, pour illustration le festival lui-même, fruit au départ de l’initiative de lycéens et d’étudiants, il est devenu aujourd’hui le premier budget culturel du territoire (1,5 million €) avec un très faible pourcentage d’aides publiques (moins de 10%).
  • Elle est naturellement paritaire, il suffit de regarder les images des conférences de presse, de la programmation comme du public.  Plus que bien d’autres secteurs de notre société, cette génération a très naturellement su réussir là où le reste de la société française échoue encore.
  • Elle est très soucieuse de son environnement, économique et social. Dorénavant ces grands événements bretons ne sont plus simplement des lieux de festivité et de culture, ils sont aussi des plateformes d’expérimentations du développement durable. Ils innovent dans de nombreux domaines : la gestion des déchets, la prévention, le développement de filières courtes favorables aux entreprises locales, l’usage accru des transports en commun, le développement de nouveaux usages de l’espace public avec le street Golf, la valorisation de l’engagement bénévole (plus de 500 bénévoles cette année).

 

Cette formidable énergie positive que notre jeunesse et ses cultures offre à l’avenir doit être considérée à sa juste hauteur. Par le passé notre territoire a perdu un festival équivalent qui, faute d’accueil, est parti réaliser à Carhaix la plus grande manifestation du genre : Les vieilles Charrues. Souhaitons bonne chance aux équipes du festival Panoramas pour cette 16ème édition et sachons leur donner les moyens de perdurer et de se développer à Morlaix.

 

Hélène Blaize et Thierry Séguin

Co-présidents du Conseil de Développement Pays de Morlaix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *