D: Un territoire en transition énergétique


Les acteurs publics combattent la crise énergétique

 

Le cours du pétrole est durablement supérieur à 150 $ le baril et le prix de l’électricité française a augmenté de 30-40%. Coût de l’énergie oblige, le rayon de vie quotidien des habitants s’est sensiblement rétracté.

 

Les élus s’organisent contre la crise énergétique

Les politiques publiques et privées visent volontairement l’objectif européen « 3 x 20 ». Densification-extension des zones d’activités existantes, resserrement de l’habitat sur les secteurs éco-conçus et desservis par un réseau de transports collectifs : l’aménagement du territoire vise à réduire les déplacements. Des fonds de concours incitent à la maîtrise du poste « énergies » des budgets communaux. L’énergie bois alimente les réseaux de chaleur des bourgs.

Les communes renforcent leur rôle de proximité

Le commerce en milieu rural, multi-services, est ouvert au-delà du local par internet. Les EPCI, constitués en Autorité Organisatrice de Transports intercommunautaire, gèrent une centrale de mobilité. Les ménages, équipés d’une seule voiture, utilisent les transports collectifs, le transport à la demande, le covoiturage… et le télétravail.

 

N’hésitez pas à nous laissez vos contributions dans la partie commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *